B.O.

J’ai un truc un peu débile avec la musique, de ces chansons mojos qui me rendent à moitié hystérique et me donnent le sentiment d’être une version sublimée de moi, plus forte, plus courageuse, plus drôle etc etc… aux chansons qui me laissent doucement mélancolique et me donnent l’impression de ressentir les choses plus intensément.
Je crois qu’il y a un gros coté drama-addict chez moi qui fait que j’aime avoir dans les oreilles la « bande sonore » de ma vie, avec une chanson pour chaque moment, une empreinte musicale associée à des instants précis.
J’aime bien cette impression d’être une sorte « d’héroïne »*, et du coup, les choses les plus anodines comme prendre le métro, photographier la tour Eiffel chaque matin, rester parfaitement immobile en montant un escalator, remuer une cuillère dans un café trop chaud en regardant par la fenêtre prennent une autre saveur…
Idem pour les choses qui me touchent ou me blessent, tout prend une couleur différente quand j’y associe de la musique.

Et là, je me dis que cette chanson d’Angus and Julia Stone est un morceau parfait pour accompagner l’après-midi d’une fille qui analyserait des données sur son ordinateur, emmitouflée dans une grosse écharpe verte en buvant du café à petites gorgées et en mangeant des clémentines…

Parfaite pour accompagner mon après-midi donc.

:)

* ouh là… la vie dont vous êtes le héros, je crois que je tiens un concept là !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

  1. La petite says

    voilà une bien jolie façon de dire ce que je ressens parfois …
    cette douce chanson va aussi accompagner mon lundi, et me faire penser à toi..:-)
    bisous mon petit nem

  2. says

    >>> La petite: rhooo merci ! avant j’avais des chansons pour tout, faire des PCR, du FACS, rédiger…
    je vais te faire une playlist.
    :)

    (bon bien sûr je garde la playlist qui me rend soublime et irresistible pour moi hein… tu n’es pas encore prête pour ça.)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *